Actualité‎ > ‎

Auberge fondée par Marc Sangnier reconstruite

posted 24 Mar 2019, 01:56 by Stefan Gigacz
Crée en 1929 par Marc Sangnier, l’auberge de l’Epi d’or vient d’obtenir le label « patrimoine d’intérêt régional », selon Le Parisien. 

Depuis quelques années, l’équipe municipale se démène pour faire revivre ce site, créé en 1929 par Marc Sangnier, ancien journaliste et maire du village.

Depuis la fenêtre de l’un des dortoirs, la vue est imprenable sur l’église en pierre du village. 

« Il y a 33 couchages en tout », précise Dominique Leroux, le maire (SE) de Boissy-la-Rivière, une petite commune située à une dizaine de kilomètres au Sud d’Etampes. Vous voyez, c’est une vraie auberge de jeunesse », sourit-il, la toute première de France.

À la fin de la guerre, Marc Sangnier s’engage pour la paix. Il organise de nombreuses rencontres internationales, notamment avec l’Allemagne. « C’est là-bas qu’il a découvert les auberges de jeunesse », raconte Anicette Sangnier.

Le déclic viendra en 1926. Marc Sangnier, élu maire de Boissy un an plus tôt, organise un congrès pour la paix à Bierville, un hameau de Boissy-la-Rivière. 7 000 personnes du monde entier y participent.

« C’était une période propice, analyse sa petite-fille. On pensait que la guerre était derrière. »

SOURCE
Comments